Les dernières News et les prochains évènements (dates à retenir)

20180422_10011720180421_094828Notre Assemblée générale vient de se terminer. Un week-end de partage et d’émotions, en Bourgogne, avec les familles des Résistants Déportés du convoi.

Quelques photos, puis le compte-rendu de ces deux journées.

 

A gauche, Pierre JOBARD, Résistant Déporté (185784), déporté à l’âge de 17 ans,

A droite, ouverture de l’AG par Danièle BESSIERE, Présidente et Christophe DHAM, Vice-Président et porte  drapeau de l’Amicale

Retrouvez sur le Forum dans « témoignages »

L’intervention de Danièle BESSIERE, notre Présidente, à Royallieu, le 24 février 2018…..

Le récit de Stéphanie BESSIERE : La déportation en Héritage: Force et Endurance……

Le message de Philippe LAURENCE, à sa famille, suite à notre AG en Bourgogne…..

Et la nouveauté !

Le dossier de presse mis à jour par Pascal CAILLE et Danièle BESSIERE.

Vous le trouverez dans  »La vie de l’Amicale » rubrique  »les ouvrages de l’Amicale »

 

Nos prochains rendez-vous!

– L’Assemblée générale 2019 qui se prépare du côté de Brive la Gaillarde, les informations vous seront données prochainement et bien sûr la traditionnelle Galette des Rois, à Paris au mois de janvier

 

Téléchargez le procès verbal de notre assemblée à Dijon

Procès Verbal AG 2018

 

 

Hommage à André BESSIERE par la pose d’une plaque par la mairie de VIAS (Hérault)

Hommage à André BESSIERE

 Danièle BESSIERE et Christophe DHAMFSALA (215)

Le 30 septembre 2017, la commune de Vias en la personne de Monsieur le Maire, en compagnie de l’Amicale des Déportés Tatoués et de nombreuses personnalités civiles et militaires ​a rendu un vibrant hommage à André Bessière, Résistant Déporté, ancien Président de notre Amicale.

Une plaque commémorative portant le nom d’André Bessière a été fixée au pied de la Croix de Lorraine, sur le parking de l’école primaire Geneviève de Gaulle. Symbole qui représente La France Libre avec le général de Gaulle, mais aussi la Résistance et la Déportation.

André Bessière pour qui cette Croix de Lorraine qu’il a peint sur les murs de la capitale représentait aussi un symbole fort, celui de la résistance pour la liberté.

Une liberté dont il a été privé pendant plus de 17 mois.

Une liberté dont il a connu le prix à payer dans l’enfer des camps de concentration nazis réduisant l’être humain à un numéro.

FSALA (192)

Danièle Bessière a remercié M. le maire et son conseil municipal pour cet hommage rendu, elle a également remercié sa cousine Sylvie Marseillan qui est à l’origine de cette reconnaissance et aux porte-drapeaux toujours si fidèles.

Danièle a rappelé qu’André était un homme de devoir, qui possédait un grand sens des valeurs civiques, patriotiques, morales et humaines. Qui savait se faire aimer et respecter.

Qui était apprécié par son charisme, sa générosité et sa tolérance.

Elle a rappelé son engagement auprès des jeunes et des enseignants, témoin vivant de l’horreur des camps qui ne cessait de témoigner.

Puis Christophe DHAM, à son tour, a témoigné du travail réalisé par André pour notre Amicale durant toutes ces années.

21 ans de présidence. Il a rappelé que c’est grâce à André que les enfants et petits-enfants et plus largement les héritiers sont entrés au conseil d’administration de l’Amicale.

Il a rappelé qu’en 1995, André avait réussi à convaincre ses camarades d’ouvrir l’Amicale aux familles des déportés tatoués.

Qu’il avait su mettre en place une équipe, créé une véritable dynamique, propice au travail et aux réalisations. Rappelé encore que c’est sous sa présidence que les outils nécessaires à la transmission de la mémoire ont été réalisés et mis à la disposition de tous.

Si aujourd’hui, nous, enfants, petits-enfants, famille des déportés tatoués, nous pouvons transmettre l’héritage de la déportation, c’est grâce à l’engagement d’André, à sa détermination et à son enthousiasme.

Il a rappelé également l’homme qu’il était, généreux, prévenant et aimé de tous. André a réussi à faire de l’Amicale, une grande famille, où amitié et fraternité ne sont pas de vains mots. André était l’âme de l’Amicale et il a su guider cette Amicale durant toutes ces années.

FSALA (117)

Danièle BESSIERE, nouvelle Présidente

 COMPTE-RENDU

DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

EXTRAORDINAIRE

Tenu le 24 septembre 2017 à Paris

 Étaient présents :

Christophe Dham, Vice-président, Danièle Bessière, Vice-présidente, Jean Nivromont, Trésorier, Claudine Déon, Trésorière adjointe, Maryse Aulois, Pascal Caillé, Michel Caron, Roger Chaudet, Dominique Desormière, Bernard Fredenucci, Françoise Ramain, Patrick Simon.

Étaient excusés :

Jean-Claude Delpon, Pierre Landrault , Philippe Paris, Jean Zambeaux.

Sur convocation du 22 mai 2017, les administrateurs se sont réunis, à Paris le 24 septembre 2017 à 11 heures, en conseil extraordinaire sur l’ordre du jour suivant :

Élection à la présidence de l’Amicale

À la demande du vice-président Christophe Dham, personne ne fait acte de candidature à la présidence de l’Amicale.

Le vice-président Christophe Dham propose alors Danièle Bessière au poste de président de l’Amicale.

Danièle Bessière accepte de proposer alors sa candidature au suffrage du Conseil d’administration.

2 administrateurs ne souhaitent pas participer au vote.

À l’unanimité des 10 autres administrateurs présents et votants, Danièle Bessière est élue présidente de l’Amicale, le quorum mentionné dans les statuts étant atteint.

Par ailleurs, Mr Christophe Dham accepte de conserver son poste de vice-président.

 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 11 h 30.

 

 

Notre Mémoire Hors-Série – Juillet 2017

Notre Mémoire HORS-SÉRIE – juillet 2017
– ASSEMBLEE GENERALE 2017 : Retour sur l’Assemblée générale qui s’est tenue à Compiègne : deux jours riches en émotion
– REMISE DES ARCHIVES DE L’AMICALE : Remise des archives et du drapeau d’origine de l’Amicale au Mémorial de l’Internement et de la Déportation de Royallieu,

De nombreux articles additionnels sont à retrouver dans ce numéro hors-série de « Notre Mémoire » : Télécharger la version PDF

notre memoire 45 HS
Extrait du Notre Mémoire

Assemblée générale à Compiègne, les 1er et 2 avril 2017

Suivez le déroulé des deux jours consacrés à notre Assemblée générale à Compiègne, les 1er et 2 avril 2017.

Hôtel de ville de Compiègne, le 1er avril 2017

Après le dépôt de gerbes au monument aux Morts de la ville place Saint Jacques par Pierre Jobard (185.784), Danièle Bessière et Claudine Déon accompagnés par Mr Dupuy de Mery pour l’Amicale des Déportés Tatoués suivi du dépôt par les édiles municipaux pour la ville de Compiègne, nous nous rendons à l’hôtel de ville où Mr Marini rend un hommage au Président André Bessière et rappelle qu’il a participé au projet d’élaboration du Mémorial de l’internement et de la déportation de la ville de Compiègne. Il était d’ailleurs présent lors de la pose de la première pierre, précise-t-il.

Mr le sénateur-maire donne la parole à Anne Bonamy, Directrice du Mémorial de l’internement et de la déportation, rentrée la veille d’un pèlerinage à Auschwitz. Celle-ci ne peut s’empêcher d’évoquer André Bessière et son parcours. Elle salue ensuite le travail des héritiers et déclare que les archives, déposées par l’Amicale, vont permettre d’apporter des éléments à l’heure de la réécriture du parcours historique du Mémorial.

Avant signature du contrat de dépôt des archives de l’Amicale par Mr Marini, Mme Bessière et Mr Dham, il est procédé à la lecture des articles principaux.

Signature du contrat de dépôt des archives de l’Amicale par Mr Marini, Mme Bessière, Mr Dham et Mr Pierre Jobard (185.784)
De gauche à droite : Mr Marini – Mme Bessière – Mr Dham – Mr Pierre Jobard (185.784)

Au nom de l’Amicale, Mme Danièle Bessière souhaite remercier la ville de Compiègne en la personne de son maire et lui remet le dernier manuscrit d’André Bessière : « Le commandant André Tournon – L’homme qui voulait sauver les Déportés ». Très touché, Mr Marini donne le texte à Mme Anne Bonamy aux fins de faire procéder à son édition.

Le verre de l’amitié réunit ensuite toute l’assemblée. La convivialité habituelle préside au déjeuner ainsi que la traditionnelle tombola.

 

 

Remise du Drapeau de l’Amicale à la Chapelle du camp de Royallieu – Mémorial de l’internement et de la déportation

En cortège, les participants se dirigent vers la chapelle du camp qui a du mal à nous contenir.

Avant de prononcer le texte officiel de remise du Drapeau, Christophe Dham tient à lire le mot du président préparé par André Bessière pour notre Mémoire de janvier qui a été remplacé par un hommage qui lui a été rendu.

« C’est avec la Révolution française qu’est né le drapeau aux trois couleurs, bleu blanc rouge, devenu le signe de ralliement de tous les Français autour de leur patrie, de tous les combattants au sen de leur formation d’origine.
Sans l’emblème de son drapeau, notre Amicale ne peut être représentée, il faut donc créer un drapeau qui lui soit bien approprié.
C’est ce qu’on pensé le Conseil d’administration et l’assemblée générale de 1973.

Le drapeau créé, le 17 mars 1974, a été officiellement remis à notre président le docteur Paul Denis (185435) au cours d’une émouvante cérémonie par le général Jacques de Barry (185386) commandant des Ecoles interarmes de Coëtquidan.

Après 42 ans de bons et loyaux services, présent à toute nos assemblées générales ayant été jusque sous l’Arc de Triomphe de Paris, et accompagnant nos camarades à leur dernière demeure, usé et s’effilant de toutes parts, il était encore présent lors de notre assemblée générale de Perpignan en avril 2016.

L’an prochain, lors de l’assemblée générale qui se tiendra à Compiègne Royallieu, un drapeau neuf saluera nos morts à ses côtés.

Evoquer le drapeau c’est aussi évoquer les porte-drapeaux qui se sont succédés au fil des années, c’est parler de leur dévouement mais aussi de leur fierté d’avoir eu l’honneur de représenter l’Amicale avec son Symbole.

2017, nouveau drapeau mais aussi nouvelle année qu’avec les membres du Conseil d’administration je vous souhaite à tous bonne et heureuse après un joyeux Noël.

Votre Président – André Bessière (185074) »

Christophe Dham s’adresse ensuite à Mr Foubert et à l’Assemblée, en ces termes :

« Mesdames, Messieurs, chers amis. Nous allons commencer la cérémonie de remise de notre drapeau.
Monsieur le Maire, au nom de l’Amicale des Déportés Tatoués du 27 avril 1944, j’ai l’honneur et le privilège de remettre au Mémorial de l’Internement et de la Déportation, notre premier drapeau.
Que celui-ci soit gardé et protégé par le Mémorial.
Ce drapeau a été de toutes les cérémonies et il a accompagné bon nombre de nos Tatoués vers leurs dernières demeures. Il sera désormais conservé dans de bonnes conditions et l’Amicale remercie le Mémorial d’avoir accepté de le conserver. »

Christophe Dham s’adressant à Mr Foubert et à l’Assemblée.
De gauche à droite : Christophe Dham – Mr Foubert.

Monsieur Foubert, très ému, exprime l’honneur qui est fait au Mémorial de recevoir ce Drapeau, symbole physique de la Mémoire, et s’engage en son nom d’en prendre le plus grand soin.

Hommage à André Bessière

André BessièreLes membres du Conseil d’Administration ont voté à l’unanimité le 15 janvier 2017, le dépôt de la plaque funéraire sur la tombe de leur Président.

Sylvie Marseillan, cousine d’André Bessière annonce à l’assemblée sa démarche auprès du maire de Vias, afin qu’une rue porte le nom d’André Bessière. Par courrier du 27 mars Mr le maire Jordan Dartier lui faisait savoir qu’au terme de leur entretien : « Avec ma majorité municipale je serai amené à faire prochainement des propositions pour que soit érigée une stèle en mémoire de cet homme ».

Décès d’André Bessière, Président de l’Amicale des Déportés Tatoués

L’Amicale des Déportés Tatoués a l’immense tristesse de vous faire part du décès de son Président et ami André Bessière.

La cérémonie religieuse aura lieu le mardi 10 janvier à 10 heures à l’église de Vias, (Hérault).

André Bessière

André vient de partir, calmement, chez lui, après plusieurs semaines difficiles. Il aura lutté jusqu’au bout, comme à son habitude, avec courage et détermination.

Il a retrouvé la paix, entouré de celles qui lui étaient si chères, Danièle son épouse et Stéphanie sa fille.

L’annonce de son décès a été un choc. L’Amicale venait de perdre son Président et je venais de perdre plus qu’un ami.

Que de souvenirs en plus de 20 ans de collaboration, André, tu étais pour moi un second père. Dès notre première rencontre, j’ai aimé ton enthousiasme, ta vision de l’avenir, ton charisme et ta formidable force d’entreprendre.

Que de séances de travail avec toi André, moments d’émotion, de rire, de tristesse, d’espoir pour nos projets, et de constater que tu étais toujours de bonne humeur, oubliant ta fatigue et tes problèmes de santé.

Que c’était fascinant d’être ensemble, toi qui avait été Résistant à l’âge de 15 ans, Déporté à 17, qui avait partagé tant de souffrances avec tes camarades du convoi et que malgré tout, tu mettais toute ton énergie au service de l’Amicale.

Je ne pourrais pas t’oublier André, l’Amicale des Déportés Tatoués ne pourra pas t’oublier, personne ne pourra t’oublier car tu as tellement fait pour la Déportation et pour l’Amicale.

Adieu André, adieu mon ami, repose en paix.

 

Christophe DHAM, Vice-président de l’Amicale

Notre camarade Yvan Tépus honoré

Résistant, puis déporté, notre camarade Yvan Tépus (186.459), décédé en 2004 est honoré par la commune d’Homécourt.

Le complexe sportif portera désormais son nom. Le maire et Vice-président du Conseil Départemental, Jean-Pierre Minella vous invite à la cérémonie de dénomination du complexe sportif en présence de sa famille, le samedi 24 septembre 2016 à 16h00.

Rappelons qu’Yvan Tépus est passé par Langenstein l’un des camps rattachés à Buchenwald à la triste réputation d’une espérance de vie limitée.  Trois quarts des Déportés de Langenstein ne sont pas rentrés.

En savoir plus: Lire l’article page 14 dans le magazine municipal de la commune d’Homécourt