DON des archives de l’Amicale au Mémorial de l’Internement et de la Déportation de Compiègne Royallieu

Nos archives sont officiellement données au Mémorial. Depuis la procédure de prêt, nous sommes arrivés au bout de notre démarche. Donner nos archives afin qu’elles soient utilisées, inventoriées, numérisées puis partagées.

L’Amicale est très fière de permettre au plus grand nombre de travailler avec ses archives et de transmettre la mémoire de ses chers Tatoués.

Assemblée générale 2022

Une Assemblée Générale réussie !

Quel bonheur de se retrouver en Assemblée générale.

Nous étions tous réunis au Mémorial de Compiègne Royallieu.

Après une matinée studieuse d’AG, nous nous sommes retrouvés, au monument des victimes de la Déportation, pour honorer nos parents Déportés.

Moments intenses de communion où l’émotion était palpable.

Petit rappel de leurs engagements dans la Résistance et du sacrifice de leurs jeunesses pour la France et lecture par notre ami Philippe Laurence d’extraits de poèmes de Robert Desnos.

Puis notre traditionnel déjeuner dans une ambiance familiale et détendue, pimenté évidemment par notre incontournable tombola.

Très bonne ambiance et moment de détente après l’émotion du matin.

L’après-midi, reprise de nos travaux avec le Directeur du Mémorial et son équipe, signature officielle du don des archives de l’Amicale au Mémorial puis présentation par une fille et sœur de Déportés sur le travail de Mémoire et la façon de la transmettre aux plus jeunes.

Une journée riche en émotion qui restera dans les mémoires tant l’osmose entre les participants était parfaite.

Le lendemain, nous sommes allés dans le petit village de La Neuville sur Ressons afin d’honorer Espérance MAILLARD, Tatoué 185982, cérémonie organisée avec la Mairie et les jeunes du collège de Ressons sur Matz et grâce au concours de Claudine Dufour née Maillard, et de son mari René Dufour, notre correspondant à Compiègne et nouvellement administrateur de l’Amicale.

Une matinée riche en émotion et en partage.

Nous sommes ensuite allés nous recueillir au monument des Wagons, à la gare de Compiègne afin de clôturer notre week-end d’Assemblée. Nous nous sommes quittés, émus,  en nous souhaitant nous retrouver l’année prochaine après un dernier repas convivial.

 

Cérémonie en mémoire des victimes de l’Holocauste à Compiègne Royallieu

Hier, l’Amicale était présente à la cérémonie en mémoire des victimes de l’Holocauste  et elle était représentée par notre ami René Dufour.

Nous avons également rendu hommage aux 42 tatoués décédés à Auschwitz Birkenau.

Afin de ne pas oublier ceux qui sont restés là-bas et ceux qui ont été libérés par les Russes à la libération d’Auschwitz.

Intervention de Monsieur GNAT, Directeur du Mémorial de Royallieu

BONNE ANNEE 2022

Alors que la pandémie a pesé sur notre quotidien depuis bientôt deux ans, notre Amicale va de l’avant et donne toujours plus de sens à ses actions en faveur de la transmission de la mémoire.

Cette volonté de transmettre restera notre challenge pour 2022.

C’est dans cette dynamique que l’Amicale vous souhaite une excellente année 2022, Que cette nouvelle année vous procure beaucoup de bonheur, qu’elle vous garde en bonne santé et qu’elle vous apporte joie et sérénité.

Continuez à prendre soin de vous,

Et rendez-vous l’année prochaine !

 

 

Le drapeau de l’Amicale, présent aux cérémonies du 11 novembre à Compiègne

L’Amicale était représentée aux cérémonies du 11 novembre à Compiègne à la clairière de l’Armistice et au Mémorial des Déportés.

Des fleurs ont été déposées au monument du Mémorial, le drapeau était présent.

Pour honorer nos valeureux soldats de 14 qui se sont sacrifiés pour la France et pour honorer les soldats de tous les conflits, tombés pour notre liberté.

Nos chers Déportés n’ont pas été oubliés et Monsieur Marini, Maire de Compiègne et Sénateur honoraire ainsi que Monsieur Jean Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale sont venus s’incliner à leurs mémoires.

  

Samedi 25 septembre, cérémonie en mémoire d’Auguste, Madeleine et Charles Thirion, parents et frère de notre amie Anne Max

La journée a commencé par une conférence sur le passé de résistant d’Auguste, Madeleine et Charles.

Membres du BOA (bureau des opérations aériennes) dès septembre 1943. Rappel historique des faits et documents à l’appui, Jean-Pierre Harbulot atteste du parcours de résistant de la famille Thirion.

De quoi tordre le cou à certaines vieilles rumeurs qui courent encore dans le village de Rosnes.

Cette conférence est suivie par une cérémonie au monument aux morts où sont gravés les noms d’Auguste, Madeleine et Charles.

Auguste et Charles étaient du convoi des Tatoués. Auguste est décédé à Buchenwald, Charles est revenu mais n’a pas survécu plus de 10 ans. Il est décédé suite aux mauvais traitements de sa déportation. Madeleine a été déportée à Ravensbrück. Elle est gazée en mars 1945.

Cette cérémonie a rappelé à toutes et à tous le sacrifice de nos parents pour la France. Ils ont donné leurs vies en s’engageant très tôt dans la Résistance, en toute connaissance de causes.

 

L’Amicale était présente et le dépôt de fleurs a été effectué par l’un des arrières petits-enfants de la famille.

   Les deux garçons de Charles, Jean-François et Pascal à mes côtés, neveux d’Anne max-Thirion